Les mères secourues

Quand les mères sont secourues par le service des enfants assistés, elles peuvent se permettre de garder leur enfant près d’elle. Quelques pistes de recherche pour savoir si vous ancêtres ont été secourus.

Extrait d'un certificat de vie d'un enfant secouru
Extrait d’un certificat de vie d’un enfant secouru

Rendez-vous en série X ?

Tous les documents liés aux enfants assistés sont-ils en série X? A priori, oui car ce sont des fonds liés à l’assistance à l’enfance… mais n’oubliez pas de vérifier dans les fonds suivants:

  • sous préfecture et préfecture
  • fonds privés
  • archives hospitalières
  • dépôt des archives municipales.

Quels documents?

Quels documents parlent des mères secourues dans les fonds d’archives départementales?

Commencez par vérifier dans les hôpitaux ayant une maternité. Il faut justifier de son indigence pour être admis dans les salles gratuites.

Regardez les registres d’abandons. En situation d’indigence, la mère abandonne parfois son enfant avant de revenir le chercher.

Voyez les registres N°6 des enfants assistés qui concernent exclusivement des secours temporaires (vous verrez au moins les montants). Si vous avez l’occasion de trouver les demandes d’admission et les arrêtés, ils peuvent être accompagnés de pièces justificatives.

Chercher les visites d’inspecteur et/ou les comptes rendus des maires et comités de patronages. Vous saurez comment est nourri, vêtu, logé l’enfant. S’il est vacciné, en forme ou malade, vous aurez également l’information.

Voyez également si vous n’avez pas de certificat de vie d’un enfant secouru temporairement. Généralement sur papier couleur.

Si l’enfant a été légitimé au mariage de ses parents, il peut y avoir un mini dossier pour expliquer cette demande (attention, il n’y a souvent que l’acte de mariage).

Vous ne trouverez pas si…

Quelques exemples de rejet de demande de secours:

  • la mère est mariée
  • la mère est veuve et a un enfant naturel
  • les parents sont en moyen économique de subvenir aux besoins de leur fille enceinte (la fille-mère n’est donc pas indigente)
  • la mère a déjà eu un secours pour un précédent enfant ou a déjà abandonné un enfant(donc elle a une mauvaise conduite)
  • les conditions morales ne sont pas réunies pour un enfant (la mère se prostitue, vit en concubinage)
  • la mère ne nourrit pas elle-même son enfant (c’est une nourrice ou une autre personne qui s’en charge)
  • un enfant né d’un mariage mais que le père n’a pas voulu reconnaitre.

Pour aller plus loin, vous pouvez chercher les textes de loi concernant les demandes de secours. Ils vous indiqueront qui peut recevoir de l’argent en fonction de la date de naissance de votre ancêtre.

© 2020 Généalanille

Print Friendly, PDF & Email
Fermer le menu
error: Content is protected !!