Les travailleurs partis pour l’Allemagne

Les travailleurs partis pour l’Allemagne ne l’ont pas tous fait au titre du STO. Comment chercher et quelles archives retrouver ?

Carte de réfractaire au STO
Carte de réfractaire au STO. Collection personnelle

Pourquoi partir?

Il faut distinguer plusieurs catégories de départ.

  • les départs volontaires. Par esprit de bon français, au titre de la relève, pour gagner plus, …
  • ceux partis au titre du STO
  • les requis d’office.

Et puis il y a les réfractaires et déserteurs qui auraient dû partir ….

Dans les archives familiales

Fouillez tiroirs, malle, papiers personnels pour mettre la main sur des cartes délivrées pendant ou après la 2nde guerre mondiale. Réfractaire au STO, carte de combat, carte de travailleur en Allemagne, courrier envoyé d’outre Rhin…

Et puis sollicitez la mémoire des plus anciens et collectez la pour les générations futures (la fonction dictaphone d’un smartphone par exemple).

Dans les archives départementales

La plupart des documents que vous trouverez seront postérieurs à la défaite de la France, donc à partir de 1940. Il vous faudra consulter les ressources disponibles en série W.

De préférence, voyez les fonds disponibles pour les anciens combattants, mais n’oubliez pas les fonds de police, renseignements généraux et des préfectures ou sous préfectures.

Un départ volontaire peut aussi être l’occasion d’apposition de scellés sur une maison vide, voire des spoliations. Voyez les documents qui pourraient concerner les dommages de guerre.

Consultez également la presse mais aussi les revues d’anciens combattants.

Des recensements ont été faits de tous les hommes et toutes les femmes susceptibles d’être requis. Souvent conservés aux AD, ils sont parfois à retrouver dans les archives municipales. Ne le répétez pas, mais on peut en faire un usage détourné comme un pseudo recensement de population intermédiaire entre 1936 et 1954….

Une quête longue et passionnante

Il vous faudra du temps pour recroiser les informations disponibles sur les différentes fiches et listes disponibles. La date de départ, si votre ancêtre est parti, sera assez facilement identifiable. La date de retour, quant à elle, sera moins évidente à fixer. Un dernier conseil? Partez de la fin…

© 2020 Généalanille

Print Friendly, PDF & Email
Fermer le menu
error: Content is protected !!