Je n’ai pas de ses nouvelles

Le soldat est parti faire la guerre de 1870 et son frère n’a pas de ses nouvelles depuis 5 ans.

Plan de la bataille de Champigny de novembre 1870
La bataille de Champigny Histoire de la guerre 1870-1871- Collection personnelle

La lettre au colonel

Régis, fermier dans un petit village de l’Aveyron s’inquiète pour son frère parti comme soldat. Cela fait 5 ans qu’il n’a pas de ses nouvelles. Il se résigne à écrire au colonel du 2ème zouaves. Peut-être pourra-t-il lui donner des nouvelles?

Ce colonel fait faire des recherches et le renvoie vers le 4ème zouaves à Miliana (Algérie). Régis fait une deuxième lettre.

Je désirerai beaucoup savoir s’il est mort ou bien s’il ne se rappelle plus de moi.

On est en mars 1876 et la guerre de 1870 est finie depuis longtemps

Le fermier n’est pas très à l’aise avec les lettres.

Pardonnez-moi monsieur le Colonel si, à ma lettre, il manque d’instruction

Il écrit au colonel ce qu’il sait, il espère une réponse.

La recherche du zouave

De nouvelles recherches sont enclenchées. Le zouave a été rayé des contrôles le 21 juin 1871 pour “longue absence”. Il est noté comme disparu le 30 novembre 1870 à la bataille de Champigny.

Blessé sans doute dans le fort de l’action, pas un de ses camarades ne peut certifier l’avoir vu tomber cependant il n’est jamais reparu au corps.

Régis peut alors pleurer son frère et engager les démarches administratives pour régler sa succession.

© 2020 Généalanille

Print Friendly, PDF & Email
Fermer le menu
error: Content is protected !!