“Votre mère ne passera pas la semaine”

Que ne ferait-on pas pour guérir sa mère? Surtout quand on vous annonce sa mort prochaine… Peut-être ne fallait pas alors voir une voyante!

Ayez confiance

Mme Gérard est somnambule médium. Elle consulte pour 10 francs à Decazeville (12).

La publicité de Mme Gérard nous la décrit comme la bienfaitrice du genre humain. Elle ne porte atteinte ni aux mœurs, ni à la religion. Elle guérit et soulage les souffrances les plus anciennes. De plus, aucun cas désespéré ne résiste à l’action du pouvoir surnaturel qu’elle possède de naissance. « Elle possède un secret égyptien pour se faire aimer. » Héritage, affaire de famille, réconciliation, mariage… elle consulte sur n’importe quelle affaire.

Où la rencontrer ? Dans son cabinet à l’hôtel des voyageurs à Decazeville tous les 13… et les lundis qui suivent le dernier dimanche de chaque mois de 08H30 à 16H. Par contre, entrez par derrière, par la ruelle… cela assure une discrétion absolue.

Victime d’un mauvais sort

Louis, célibataire, 34 ans, domicilié dans le Lot va voir Mme Gérard le lundi 13 février 1939, jour de foire à Decazeville. Depuis quelques temps ses bœufs sont malades et il pense être victime d’un mauvais sort.

Mme Gérard lui tire les cartes et lui annonce qu’il est malade, lui et sa mère. « Vous avez une pierre dans la tête qui grossit à tout moment : vous risquez de devenir fou d’un moment à l’autre. » Que faut-il faire ? Il faut « changer » leur sang. Mme Gérard se propose d’aller en pèlerinage à Lourdes pour eux et de construire des filtres pour purifier le sang. Tarif ? Au moins 6000 francs ! Et elle met la pression à Louis, s’il ne paye pas « sa mère ne passera pas la semaine » et s’il ne donne pas l’argent, c’est qu’il n’aime pas sa mère….. il lui donne la moitié de la somme prévue !

De l’or, des cheveux et une lettre

Mme Gérard sait que Louis a de l’or chez lui. Il faut que cet or passe entre les mains de la médium pour qu’il soit purifié… et puis il faut que Louis envoie des cheveux de sa mère… et qu’il reste discret.

Quelques jours plus tard, il reçoit une lettre (avec une enveloppe pour la réponse) demandant le solde de la somme. Il se rend à la police qui lui conseille de payer et relève les numéros de billets de banque qu’il compte remettre à la médium lors de la consultation.

Une paire de souliers

A la sortie de la consultation, Louis et sa mère vont mieux (selon la médium). Par contre, il faudrait que Louis apporte une paire de souliers pointure 40 et une étoffe noire pour faire pénitence.

Mais les policiers arrêtent Mme Gérard et récupèrent les billets de banque de Louis, un jeu de cartes et un carnet « art de tirer les cartes ». Elle est porteuse de 32490 francs et soupçonnée d’escroquerie.

Mme Gérard ne s’appelle pas Gérard…

La médium exerce sous un faux nom. Mère de 2 enfants, mariée à un commerçant, elle habite à Tarbes… C’est pour cette raison qu’elle a accepté d’aller à Lourdes pour son client. Elle nie tout ce qui lui est reproché…. et sera condamnée à 6 mois de prison avec sursis.

© 2020 Généalanille

Print Friendly, PDF & Email
Fermer le menu
error: Content is protected !!