Un avion s’écrase sur Millau

Le récit d’une catastrophe dans une petite ville aveyronnaise en 1960. Et du travail des services de secours.

Rappel des faits

Samedi 22 octobre 1960. 14H. Un avion s’écrase sur le quartier du Voultre à Millau. C’est un quartier à maisons vétustes. Des maisons sont en flammes. Il y a des blessés… et des morts. Les services de secours sont alertés par la sirène. 3 appels de 15 à 20 secondes d’intervalle. Ils sont vite sur les lieux…

Le sous préfet prévient le préfet qui déclenche le plan orsec. Des pompiers arrivent en renfort de Saint Affrique, Saint Rome de Tarn et de Salles Curan.

Le commissariat est transformé en PC de gendarmes et agents sous les ordres du commissaire principal.

La maison du peuple est, elle, transformée en hôpital où les blessés sont rassemblés. Le Dr Bernard fait le tri. Il envoie ceux qui vivent à l’hôpital et ferme les yeux des morts.

Les jeunes secouristes de la Croix rouge déambulent dans les ruines en flamme pour aller chercher les blessés.

Le bilan

7 morts, 36 blessés dont 17 très graves et 180 sinistrés.

Il n’a pas fallu plus de 3 heures au secours pour venir à bout du sinistre malgré un vent qui menaçait d’étendre l’incendie au quartier voisin.

Le préfet en personne est venu de Rodez et a rendu visite aux blessés.

« N’allez pas gêner ceux qui travaillent (même s’ils ont l’air de s’amuser) ».

Aucun avion ne s’est écrasé sur Millau. L’avion était imaginaire et ceci n’était qu’un exercice du plan Orsec.

Créé en 1952, ce dispositif a pour vocation de coordonner les différents services de secours. Rien de tel qu’un exercice pour tester et évaluer les dysfonctionnements. Pompiers, gendarmes, policiers, bénévoles de la croix Rouge. Qui commande, quel local occuper, comment communiquer ?

Toujours le même scénario ?

Le premier exercice Orsec dans l’Aveyron a eu lieu le 1er octobre 1959 à Rodez.

« Avion de transport s’est abattu sur l’aile Est du Lycée J. Fabre – incendie important – nombreux morts et blessés. » Tel était en partie le message envoyé au préfet. L’incendie se propage aux rues de l’Embergue et de Bonald et les pompiers sortent les lances.

Pour 1960, il faut varier un peu. Suite à un sabotage, le barrage de Villefranche de Panat est rompu et 11 millions de mètres cube déferlent sur la commune de Villefranche et la Vallée. Une vague de 10 mètres de haut détruit plus de 400 habitants en se déplaçant à 50 km à l’heure !

La population est sensibilisée sur les risques du barrage, mais un tel exercice ne va-t-il pas provoquer un désordre psychologique sur les habitants ? Le 3 aout 1960, le projet est abandonné et c’est un avion qui s’écrasera…

Vos parents s’en souviennent peut être ?

Ils sont 250 à avoir participé à l’exercice de 1960. Des jeunes bénévoles, des faux blessés, 50 scouts, 5 motocyclistes pour transmettre les plis officiels de Millau à Rodez …. et peut être vos parents, vos grands-parents ! Un nouveau sujet à aborder en famille ?

Sources : 259W-PER962-PER563-PER880-AD12

© 2019 Généalanille

Print Friendly, PDF & Email

Fermer le menu
error: Content is protected !!