Juin 232018
 

Joseph Sotty , très brave caporal, est mort le 23 juin 1918 Ă  Moulin sous Touvent dans l’Oise. Il est le 58ème mort pour la France de la commune de Grury.

 

Classe 1915

Joseph Sotty est né le 5 janvier 1895 à Montpalais, hameau de Grury. Il est le 4ème enfant d’Antoine, cultivateur, et d’Antoinette Devion. Il est condamné à 54 francs d’amende en 1913 pour chasse en temps prohibé

Classe 1915, il est incorporé le 19 décembre 1914 et rejoint le 56ème RI. Son frère n’est pas revenu, étant de la classe 1913.

Après quelques mois d’instructions, il rejoint probablement le front dès le printemps 1915. Le 56ème Régiment d’infanterie est dans le secteur du bois d’Ailly où ils resteront jusqu’à la fin de l’été.

Le journal de marche est très fourni en renseignements, en cartes détaillées et nous montre même quelques photographies.

En ce 15 mai, le 1er bataillon en entier est en 1ère ligne sur le front Bois Mullot, Sud de la maison Blanche, Sablière et Carrière. Une compagnie du 2ème bataillon est en renfort un peu plus Ă  l’ouest…. et Joseph Sotty est blessĂ©. Une plaie thoracique avec contusions par balle qui l’oblige Ă  ĂŞtre Ă©vacuĂ©.

Sa fiche matricule indique « sorti le 4 juin 1915. » Il revient combattre tout l’été dans le même secteur.

La Champagne

Le 26 septembre 1915, c’est le départ pour la Champagne. La gare de débarquement est celle de Villers Daucourt avant de prendre des autos puis de rejoindre Somme-Tourbe. Les hommes prennent positions vers la tranchée de la Vistule.

Le journal de marche est moins fourni. Plusieurs croquis restent en attente d’être réalisés.

Le 10 novembre, le 1er bataillon est en alerte en raison d’une attaque allemande et subit un très violent bombardement. Joseph Sotty est blessĂ© par Ă©clat d’obus Ă  la face. L’état moral des bataillons passe de satisfaisant Ă  très dĂ©primĂ©, passable et assez bon…

Retour au bois d’Ailly

Le 56ème régiment d’infanterie quitte la Champagne pour retourner dans le secteur de St Mihiel, le Bois d’Ailly en début d’année 1916.

Dans la nuit de 30 avril au 1er mai 1916, il a montré tout son courage en laissant approcher une patrouille de 4 allemands, en tuant un et en blessant un autre alors qu’ils n’étaient plus qu’à 15 mètres.

Pendant l’été 1916, le 56ème RI participe aux combats de Verdun vers le village de Fleury avant de repartir le 10 aout vers la Lorraine.

DĂ©part pour la Somme

Après quelques temps de repos, le régiment s’embarque pour la Somme le 26 novembre. Il occupe en fin d’année le secteur de Belloy en Santerre avec une des périodes les plus pénibles de toute la campagne.

Retour en Champagne

Le régiment est relevé le 8 janvier 1917 et se dirige vers la Champagne. Saint Hilaire le Grand, où il brille. Puis Maisons de Champagne où la situation est plus critique. La troupe reste dans le secteur jusqu’au printemps 2018.

Joseph Sotty est promu soldat de 1ere classe le 22 janvier 1918, il est nommé caporal le 10 mars 1918.

La Picardie

Les troupes partent alors au repos avant de repartir pour la Picardie face à l’attaque déclenchée par l’ennemi sur le front anglais.  Les hommes débarquent à Choisy au Bac avant de rejoindre le secteur d’Orvillers Sorel, entre le bois de l’Epinette et le bois de Gueule.

Le 23 juin 1918, un coup de main est donnĂ© sur le groupe ennemi sur la crĂŞte dominant le ravin de Moulin Sous Touvent… et il Ă©choue.

« Un caporal disparu au cours du coup de main » manque à l’appel, c’est Joseph Sotty. Il avait 23 ans.

Son corps repose dans la tombe N°25 de la nécropole de Compiègne. Il est décoré de la croix de guerre avec étoile de vermeil. Il est le 58ème mort pour la France de la commune de Grury.

Sources : 5E227/13-AD71, 1R RM Autun 1915-AD71, 26N645/1 à 14–sga mémoire des hommes, Historique du 56ème Régiment d’infanterie.

 

© 2018 Généalanille

Print Friendly, PDF & Email

 

error: Content is protected !!