Mai 092015
 

Lazare Rouzeau est né le 29 janvier 1881 au Baraudat à Cressy sur Somme (71). Il est le premier enfant du couple Claude Rouzeau et Marie Vigneron.

La famille déménage à Bourbon Lancy et Lazare part faire son service militaire entre novembre 1902 et septembre 1905 avec le 13ème régiment d’infanterie.

Il se marie en avril 1907 à Grury avec Jeanne Sotty où il déménage à la Goutte aux fèves, puis habite successivement à Decize (décembre 1907), st Germain des Bois (avril 1909), Paray le Monial (mars 1911) et Paris 16ème (janvier 1914).

Quand sonne l’heure de la mobilisation générale, il est affecté au 29ème régiment d’infanterie à Autun qu’il rejoint le 12 aout 1914. Il est transféré au 79ème régiment d’infanterie le 23 septembre 1914.

Le journal de marche de ce régiment pour cette période n’existe plus mais certains documents permettent de retracer partiellement les déplacements du 79ème RI.

Fin septembre 1914, les hommes sont en Picardie. Le 25 septembre, ils prennent Cappy, Dompierre, Becquincourt avec des prisonniers et des canons. Le 1er octobre 1914, le régiment attaque Maricourt puis devant ce village et combat vers Monchy, Foncquevillers et Gonnecourt. La nuit du 28 octobre, le 79ème prend une tranchée ennemie par surprise à Monchy.

79 Picardie

Après la Picardie, les troupes sont dirigées dans les Flandres pour refouler l’ennemi qui avance sur Calais. Le lieutenant colonel Margot explique que, la nuit du 11 au 12 novembre 1914, chaque homme porte une fascine (un fagot de branchages) pour traverser l’Yperlée. L’attaque échoue et la maison du passeur n’est pas reprise. Elle le sera officiellement 3 semaines plus tard.

79ème Passeur

79 maison passeur

Du 12 novembre 1914 au 22 avril 1915, le 79ème RI participe à la campagne de Belgique devant St Julien, au bonnet d’évêque, à Langemarck, à l’écluse d’Het-Sas et au pont de Streenstraat.

Fin avril 1915, le régiment redescend au nord d’Arras à Neuville St Vaast.

79 Arras

Le 9 mai, les troupes de plusieurs régiments ont pour ordre d’attaquer le fortin allemand de la maison blanche au sud de Neuville St Vaast.

79 Stvaast

Le temps pluvieux s’est levé et il faut suivre « les grandes jambes de cavalier » du commandant De Vissec et le « pantalon rouge » du commandant Claudot. Le 79ème remporte le lieu et continue d’avancer jusqu’à Thélus et se rend compte que les autres régiments ont eu moins de chance et continuent de se battre au nord de la ville et dans le « labyrinthe. »

Lazare Rouzeau disparaît le 9 mai 1915 et son décès est officiel constaté le 17 octobre 1915 à Neuville Saint Wast. Il avait 34 ans. La transcription du jugement de décès est faite le 27 octobre 1919 sur les registres de Bourbon Lancy.

Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Grury mais pas sur la plaque de l’église.

 

Sources : 5E152/9-AD71, 1R RM Autun 1901-AD71, carte site Chtimiste.com, Gallica.bnf: 79ème RI 1914-1918, le petit parisien

 

© 2015 Généalanille

Print Friendly