Numérisation et mentions marginales

Elle est morte où mémé ?

Devant une tombe, un jour de Toussaint, la question est posée: “elle est morte où mémé ?”

Pour la plupart d’entre nous la réponse est spontanée et évidente: à la maison de retraite, chez elle, à l’hôpital, chez son fils… Pour d’autres, c’est l’inconnu et si la tombe nous donne parfois une date même incomplète, elle ne nous donne pas le lieu.

La solution la plus sûre est de demander soit à des descendants qui ont connu la grand mère (ses enfants), soit remettre la main sur la personne qui a conservé le livret de famille après le décès… Bonne occasion pour prendre des nouvelles des vivants, non ?

Pour trouver le décès, il faut trouver la naissance.

Prenons l’hypothèse que l’on sache l’année et le lieu de naissance de la naissance (1901) et qu’en plus les archives du département soient numérisées et en ligne. Il suffit (!) de consulter les mentions marginales de l’acte de naissance pour trouver ses dates et lieux de décès.

 Exemplaire AD

Hélàs, pas dans ce cas: on voit seulement la mention du mariage! Plusieurs raisons sont possibles:

– elle est décédée avant 1945 et la transcription n’était pas obligatoire (Ordonnance n°45-509 du 29 mars 1945 publiée au JO le 30/03/1945 sur l’obligation de transcrire l’acte de décès en marge de l’acte de naissance du défunt);

– elle est décédée après 1989 et vous n’avez pas devant vous l’exemplaire de la mairie (loi 89-18 du 13 janvier 1989 qui supprime l’obligation de porter les mentions marginales sur l’acte de naissance sur l’exemplaire au greffe du tribunal);

– elle est décédée après la numérisation des registres (dans ce cas, définitivement, vous devez vous en souvenir);

– la mention n’a pas été inscrite, par oubli, ou par erreur.

Vérifier le deuxième registre

Il vous reste au moins une deuxième chance: demander à la mairie de naissance soit la copie intégrale (plus de 100 ans, vous n’avez pas à justifier de votre lien avec le défunt), soit à consulter le registre (si vous n’habitez pas trop loin et que les heures d’ouverture au public vous le permettent).

exemplaire mairie

Les deux registres censés être identiques ne le sont plus comme on peut le constater. N’empêche que maintenant vous savez dans quelle commune est décédée mémé, et il ne vous reste plus qu’à demander son acte de décès pour voir si elle est morte à son domicile, en maison de retraite….

 

© 2014 Généalanille

Print Friendly, PDF & Email

 

Fermer le menu
error: Content is protected !!