Août 022014
 

Dans le cadre du concours des plus grandes familles au front organisé en mai 1916, cette famille fait partie des 20 gagnants d’un montant de 500 francs.

NumĂ©ro Nom Lieu DĂ©partement Nb d’enfants Nb de mobilisĂ©s
14 Martin Chesnay le Chatel 71 19 10 Accès à la liste complète

Descriptif dans le discours:

Martin (Claude), cultivateur Ă  Chesnay-le-Châtel, canton de Marcigny (SaĂ´ne-et-Loire), est un cultivateur petit propriĂ©taire, veuf depuis quatre ans. Ce mĂ©nage a eu 19 enfants. 15 restaient au moment de la mobilisation. 8 fils, 1 gendre, 1 petit-fils ont Ă©tĂ© appelĂ©s sous les drapeaux, l’un est mort sur le front, un autre a Ă©tĂ© blessĂ©.

Martin

Généalogie de la famille:

Claude Martin né en 1840 à Céron (71) a épousé en 1868 à Céron (71) Jeanne Marie Bailly née en 1846 à Chenay le Chatel (71).

19 enfants sont nés à Chenay le Chatel (71) :

  • Marie Clotilde nĂ©e le 8 dĂ©cembre 1868, mariĂ©e en 1895 Ă  Chenay le Chatel avec Claudius Matillon ;
  • Marie nĂ©e le 10 juillet 1870 ;
  • Philippe nĂ© le 21 avril 1872, mariĂ© en 1929 Ă  CĂ©ron, dĂ©cĂ©dĂ© en 1956 Ă  Lyon 5ème (Classe 1892, matricule 1271 – Macon) ;
  • Claudia nĂ©e le 14 avril 1873, dĂ©cĂ©dĂ©e en 1945 Ă  Gannat (03) ;
  • Louis nĂ© le 11 dĂ©cembre 1874 (Classe 1894, matricule 1208 – Macon);
  • Philippe Joseph nĂ© le 12 dĂ©cembre 1875 ;
  • Martin nĂ© le 31 octobre 1876, mariĂ© en 1903 Ă  Chauffailles (71), mort pour la France le 4 mai 1916 Ă  Morey (54) (Classe 1896, matricule 1487- Macon) ;
  • François nĂ© le 14 dĂ©cembre 1877, mariĂ© en 1904 Ă  Perrigny sur Loire (71), remariĂ© en 1921 Ă  Chenay le Chatel (71), dĂ©cĂ©dĂ© en 1953 Ă  Chambilly (71) (Classe 1897, matricule 1254 – Macon) ;
  • Basile nĂ© le 23 mars 1879 mort pour la France le 13 dĂ©cembre 1914 Ă  Houdain (62) (Classe 1899, matricule 1107 – Macon) ;
  • Anne Marie nĂ©e le 16 mars 1880 ;
  • François Paul nĂ© le 1er avril 1881, mariĂ© en 1911 Ă  Chenay le Chatel (71), dĂ©cĂ©dĂ© en 1949 Ă  Riorges (42) (Classe 1901, matricule 269- Macon) ;
  • Jean Philippe nĂ© le 23 juin 1882, mariĂ© en 1908 Ă  Chenay le Chatel (71), dĂ©cĂ©dĂ© en 1978 Ă  CĂ©ron (71) (Classe 1902, matricule 133 – Macon) ;
  • Henri Philippe nĂ© le 15 novembre 1883, mariĂ© Ă  St Pierre de Noaille (42) en 1911, dĂ©cĂ©dĂ© en 1969 Ă  Iguerande (71) (Classe 1903, matricule 227 – Macon);
  • Claude nĂ© le 30 janvier 1885, dĂ©cĂ©dĂ© en 1977 Ă  Marcigny (71) (Classe 1905, matricule 96 – Macon);
  • Marie Louise nĂ©e le 30 aout 1886, dĂ©cĂ©dĂ©e en 1966 Ă  Chenay le Chatel ;
  • Jeanne Marie nĂ©e le 27 octobre 1887, dĂ©cĂ©dĂ©e en 1971 Ă  Lyon 8ème ;
  • Eugène Marie Joseph nĂ© le 30 octobre 1890.

 

Sources:

Sga mémoire des hommes, 5E123-AD71, 5E123/8-AD71, 5E123/9-AD71, 5E123/10-AD71, 5E123/12-AD71, 1RM Macon 1892-AD71, 1RM Macon 1894-AD71, 1RM Macon 1896-AD71, 1RM Macon 1897-AD71, 1RM Macon 1899-AD71, 1RM Macon 1901–AD71, 1RM Macon 1902–AD71, 1RM Macon 1903–AD71, 1RM Macon 1905–AD71, 6M Marcigny 1911/1-AD71, discours prononcé par Auguste Isaac, président de la société organisatrice du concours, numérisé par Gallica.

© 2014 Généalanille

Print Friendly, PDF & Email