Mar 302014
 

Oncle et neveu

Le 28 pluviose an VIII (17 février 1800), Claude Barnaud « oncle » est nommé maire de la commune de Fleury la Montagne. Claude Barnaud « neveu » est lui membre du conseil municipal selon la nomination du 8 thermidor an VIII.
Claude Barnaud « neveu » (02/03/1769 Fleury la Montagne-10/09/1827 Fleury la Montagne) est fils de Jean Marie Barnaud et de Claudine Marie Alex.
Il s’est marié le 1er mars 1791 à Villemontais (42) avec Benoite Gueynard (vers 1772-18/04/1832 Fleury la Montagne) fille de Claude Gueynard, notaire royal et juge de paix du canton de Villemontais(42). L’époux procédait de l’autorité de Jacques Barnaud, notaire royal demeurant à Fleury, leur fille Jeanne Marie se mariera avec Jean Marie Bonnetain, notaire à Matour.

Oncle et neveu, bis.

Le 24 décembre 1812, Jacques Barnaud est nommé maire de Fleury, Claude Clément Dupont est nommé adjoint.
Jacques Barnaud démissionne et est remplacé le 27 décembre 1813 par Jacques Barnaud son neveu.
Il est possible que l’un d’eux soit le notaire qui a exercé à Charlieu (42) entre 1773 et 1812.
Le 22 aout 1815, l’adjoint est nommé maire. Il sera suspendu de ses fonctions le 16 septembre 1830.

Fils de maire, Ă©lu pendant 20 ans

Le 04 novembre 1831, Gabriel Barnaud, bourgeois, est nommé maire de Fleury.
Né vers 1795, il est le fils de Claude Barnaud « neveu » ancien maire de la commune.
Il se marie l’année suivante (25 avril 1832 à Fleury) avec Marie Françoise Ferréoline Dupont et décède le 14 novembre 1876 à 81 ans.
Il exerce les fonctions de maire jusqu’en aout 1848 (soit 17 ans de mandat) puis du 30 juillet 1852 au 17 aout 1855 où il démissionne. Il est remplacé par un conseiller municipal Jacques Livet et non par son adjoint Philibert Barnaud.

Un adjoint qui fait fonction de maire

Philibert Barnaud est né le 2 thermidor an X (20 juillet 1802), il est fils de Philibert Barnaud et de Marie Roux. Marié à Marie Captier le 25 février 1835 à Fleury la Montagne, il décède le 28 décembre 1863 à l’hospice de Lyon.
Son frère homonyme, Philibert Barnaud, pontonnier (chargé de mettre en place, sur des cours d'eau, des ponts afin de permettre le franchissement de ceux-ci par les armées) est décédé le 15 septembre 1832 à l’hôpital militaire de Douai.
Elu au conseil municipal en 1843, Philibert Barnaud assurera la fonction de maire après la suspension puis la révocation de François Roux le 28 mars 1850 pour avoir :

-délivré un certificat à un conscrit de la classe 1848 pour stipuler qu’il avait déjà un frère sous les armes, lui permettant d’être exempté;
- avoir été injurieux face au curé de la commune lors d’une réunion qui fixait le prix des bancs de l’église;
- avoir été vu en train de dépaver les rues de St Etienne et de Roanne pour jeter des pierres sur la garde Nationale lors du 14 juin 1849.

Philibert Barnaud est maire intérimaire entre 1850 et 1852. Il signe les décisions de conseil municipal, mais c’est Jean Marie Jacquet qui signe les actes d’état civil.
A la dissolution du conseil municipal du 8 septembre 1858, il assure les fonctions de maire jusqu’à la nomination d’aout 1860.

Fils de maire, petit-fils de maire.

Jacques Ferréol Barnaud, fils de Gabriel, petit fils de Claude est nommé maire le 1er aout 1860.
Né le 05 avril 1833 à Fleury la Montagne, il épouse Marie Claudine Antoinette Buchet et décède le 20 février 1900 à Fleury la Montagne.
Il reste maire de la commune jusqu’en octobre 1870.
Pendant son mandat, son adjoint Philibert Barnaud (décédé en 1863) est remplacé par son fils François Barnaud (né en 1838).

L’adjoint devient maire et démissionne

François Barnaud né le 3 juillet 1838 à Fleury la Montagne, fils de Philibert (maire intérimaire) et de Marie Captier, se marie à Marie Joséphine Valeron et décède le 30 juillet 1896 à Fleury la Montagne.
Il devient maire le 23 avril 1871 au troisième tour de scrutin par 7 voix (Jacques Ferréol Barnaud n’a obtenu que 2 voix). Il démissionne le 22 janvier 1872 car il s’est fait injurier lors de visites de chantiers. Son adjoint, Pierre Chevallier, apprenant la nouvelle, présente la sienne car il ne peut pas assurer les fonctions de maire, étant absent 4 jours par semaine de la commune pour des raisons professionnelles (il est négociant).
Le 23 février 1872, Jean Berry est nommé maire, Pierre Chevallier reste adjoint.
Le 8 octobre 1876, François Barnaud est élu maire avec 9 voix contre 2 pour Jacques Ferréol Barnaud.
Il est réélu en 1878 avec 9 voix devant Félix Roux.
Il reste maire jusqu'en 1881.

Le cousin du maire qui démissionne 4 fois

Philibert Barnaud, né le 27 novembre 1843 à Fleury la Montagne est fils de Jean Pierre Barnaud et d’Anne Gyppon. Il est le cousin germain de François Barnaud son prédécesseur.
Elu le 23 janvier 1881 (avec 7 voix), il adresse la démission comme conseiller municipal de François Barnaud en septembre de la même année.
Il démissionne le 28 octobre 1885, sans réponse de la part du sous-préfet, il renvoie une lettre de démission le 8 novembre 1885, puis toujours sans réponse, il démissionne le 21 novembre 1885 en adressant sa lettre au préfet. Le 14 janvier 1886, sa lettre au préfet annonce pour la 4ème fois sa démission de maire et de conseiller municipal. Une semaine plus tard, il consent à rester conseiller municipal sous réserve que l’élection de maire soit faite dans les plus brefs délais.
Il reste maire jusqu’au 21 février 1886 où il est remplacé par Jean Marie Jacquet.

Neuf Barnaud en un siècle

Finalement, on décompte 9 Barnaud comme maire de la commune de Fleury. Parmi eux, sept sont issus de la même famille à un degré plus ou moins éloigné. La branche des « Jacques » n’a pas pu être rattachée de manière sûre.
On comprend mieux pourquoi la commune a un lieu-dit appelé la Barnaudière.

Sources:
4K40 Ă  4K44-AD71, 4K52-AD71, 5E200/4-AD71, 5E200/5-AD71, 5E200/10-AD71, 5E200/14-AD71, CD Jean Sailley, 3NUMRP2/1MIEC332X02-AD42, M1384-AD71, M1468-AD71, Edepot 2318 Ă  2319-AD71

© 2014 Généalanille

Print Friendly, PDF & Email