Avr 082014
 

Du bal parquet aux 33 tours

Lulu Charleu est un accordéoniste morvandiau célèbre pour ses nombreuses animations dans des bals parquets.
Il a composé plusieurs chansons au titre très local (« au temple de Janus », « à Brisecou », « bal à Mercurey ») ou plus généraliste (« pacquerette », « les amoureux de la St Martin », « printemps du Morvan », « lai jaigeuche »).
Il a également enregistré plusieurs disques dans les années 60, apparaissant sur la pochette avec son accordéon piano de chez Maugein frères, sa biaude (blouse) bleue, ses sabots, son chapeau et parfois son groupe justement nommé « les biaudes bleues ».
Il enlèvera le « X » de son nom patronymique à la demande de ses parents.

Des ancĂŞtres issus du Morvan

Les ancêtres de Lulu Charleu sont principalement situés à Antully et Autun. Fils et petit fils d'employé au PLM, mais aussi d'un comptable et de couturières, les générations plus anciennes rassemblent des sabotiers, des cultivateurs mais aussi un aubergiste.
Certains d'entre eux sont des enfants abandonnés, des enfants naturels ou des enfants posthumes.

Génération 1 :
Né en 1925 à Autun, Lucien Charleux habite le faubourg St Andoche avec son frère Hubert (1932-2009), ses parents, et dans son enfance sa grand-mère maternelle et son arrière-grand-mère maternelle.
Il ne connaitra pas son oncle maternel, Lucien Jean Auguste Levalet, mort pour la France au chemin des dames en 1917 et présent sur le monument aux morts de la ville d’Autun.

Génération 2 :
Son père André Charleux est dessinateur puis chef de district au PLM à Autun. Né dans l’Yonne, il se marie en 1925 à Autun à Marcelle Henriette Louise Levallet née à Autun. Celle-ci se ne remarie pas, contrairement à ce qu'indique son acte de naissance. Le couple a deux garçons: Lucien et Hubert (né en 1932, décédé en 2009).

Génération 3 :
Le père d’André Charleux, Charles Charleux, est employé sur la voie ferrée à son mariage puis employé au PLM. Né à Antully, il se marie dans cette commune Jeanne Lartaut, née elle aussi à Antully.
Le père de Marcelle Levallet, Auguste Levallet, est comptable à Autun. Né dans cette ville, il y épouse Pierrette Montcharmont originaire du même lieu.

Génération 4 :
Côté paternel
Louis Charleux est cultivateur à Antully. Il épouse en 1860 Michelle Labonde, née à Marmagne, couturière à Autun.
Les parents de Jeanne Lartaut sont respectivement cultivateur et couturière à Antully. André Lartaut est né dans cette commune, Julie Martinon est née à Autun.
Côté maternel
Auguste Levallet porte le même nom que son père qui est maréchal ferrand à Autun. Enfant abandonné, élève des hospices de Paris, il épouse en 1860 Sophie Renard, couturière née elle aussi à Autun.
Les parents de Pierrette Montcharmont se sont mariés à Autun mais sont originaires d’autres communes. Jean Montcharmont, maréchal Ferrand, est né à la Grande Verrière, Esther Develay, blanchisseuse, est née à Laizy.

Génération 5 :
Côté paternel
Emiland Charleux est né à St Sernin du Bois. Propriétaire dans cette commune, il devient meunier puis cultivateur à Antully après son mariage avec Jeanne Lenoble née et décédée à Antully.
Michelle Labonde est fille naturelle d’Anne Labonde, domestique à Marmagne à sa naissance.
Les parents d’André Lartaut, Jean et Simone Martinon sont des propriétaires cultivateurs à Antully.
Simonne Martinon est fille de Jeanne Charleux.
Les parents de Julie Martinon, Louis et Jeanne Larue sont sabotiers Ă  Autun.

Côté maternel
Sophie Renard est fille de Jean Renard, tisserand puis cantonnier à Autun. Ce dernier est l’enfant posthume d’un couvreur de paille de la Selle, commune renommée La Celle en Morvan en 1961.
Sa mère est Sophie Bourillot qui décède au faubourg st Andoche.
Les parents de Jean Montcharmont sont originaires de la Grande Verrière. Lazare Montcharmont est ouvrier sabotier puis cultivateur. Jeanne Pinard est ménagère. Elle devient cultivatrice à son mariage.
Jean Develay et Louise Frère sont les parents d’Esther Develay. Né à Mesvres, Jean Develay se marie à Laizy et devient aubergiste, cabaretier dans cette commune.

L'arbre d'ascendance et la liste d'ascendance partielle sont disponibles en cliquant sur les images ci-dessous.

Merci à Fred Charleux pour la correction d'une mention marginale erronée.

Sources: mairie de Montluçon, les autres sources sont citées dans la liste d'ascendance partielle à télécharger.
© 2014 Généalanille

Print Friendly, PDF & Email