Mar 282014
 

La mĂŞme heure partout en France en 1891

La loi du 14 mars 1891 est composée d’un article unique : « l’heure légale en France et en Algérie est l’heure temps moyen de Paris. »
Cela signifie que tous les habitants ont dorénavant la même heure : celle de Paris (qui n’est pas celle de Greenwich mais celle de l’observatoire de Paris).
Avant cette période, on utilisait deux types d’heures :
– celle du temps solaire local, indiquĂ©e Ă  l’horloge de la prĂ©fecture du dĂ©partement, pour l’usage commun ;
– celle « de Paris » dans les gares pour uniformiser les trajets en train.
Le télégraphe a permis de communiquer la mise à jour dans tout le pays d’une manière plus fiable que de transporter des horloges de Paris vers la province !

S’il est 12H en Saône et Loire, quelle heure est-il à Paris?

Le calcul a été possible grâce, notamment, à la publication de tables par le bureau des longitudes et par la méthode suivante :
1 degré d’angle vaut 4 minutes de temps (car 15°=1 heure)
1 minute d’angle équivaut 4 secondes de temps (car 15’=1 minute)
1 seconde d’angle vaut 0 secondes 0,67 de temps (car 15’’ =1 seconde).

Par exemple pour Macon
Macon 2° 29’ 55’’ E

2° valent 8 minutes
29’ valent 116 secondes
55’’ valent 3,68 secondes
Total: 8 minutes + 116 secondes +3,68 secondes = 9mn 59,68 secondes
Il faut donc retrancher 9 mn 59 secondes à l’heure d’une horloge réglée sur le temps moyen de Mâcon pour avoir l’heure de Paris.

Ce qui donne pour la SaĂ´ne et Loire et le RhĂ´ne :

VilleCoordonnéesHoraires
Mâcon2° 29’ 55’’ERetrancher à l’heure locale
9mn 59,68 secondes
pour avoir l’heure de Paris
Autun1° 57’ 47’’ E7mn 51,15 secondes
Chalon / Saône2° 31’ 7’’ E10mn 2,47 secondes
Charolles1° 56’ 29’’ E7mn 45,94 secondes
Louhans2° 53’ 10’’ E11mn 32,67 secondes
Lyon2° 28’ 52’’ E10mn 55,48 secondes
Villefranche / Saône2° 22’ 56’’E10mn 31,75 secondes

 

La France s’aligne sur le temps de Greenwich

La loi du 9 mars 1911 fait passer la France à l’heure à celle du méridien de Greenwich. Son article indique : « l’heure légale en France et en Algérie est l’heure, temps moyen de Paris, retardée de neuf minutes vingt et un secondes. »
Il est prévu que pour les émissions télégraphiques à destination des navires en mer que la mention « heure de l’Europe occidentale » soit ajoutée pour la période du 10 mars 1911 minuit au 30 juin 1911 minuit.
La mise à l’heure se fait dans la nuit du 18 au 19 mars 1911: on arrête les horloges pendant 9mn et 21 secondes.
Dans les gares, la maison Paul Garnier (qui a fourni toutes les gares de France) se charge de faire ouvrir par ses horlogers les boites et coffres renfermant les régulateurs et les campaniles.

La mise en place de l’heure d’été pendant la 1ère guerre

Pendant la guerre, l’Allemagne, pour des raisons d’économie des ressources pour l’éclairage, décide d’instaurer une heure d’été (Sommerzeit) en avril 1916. Elle est suivie par l’Angleterre (British Summer Time BST) puis par la France grâce au député André Honnorat. La principale préoccupation semble être encore une fois les trains.
« A partir du 14 juin à 23 heures, nuit du 14 au 15 juin, les horloges des gares seront avancées d’une heure. Aucune modification ne sera apportée à l’horaire des trains figurant sur les affiches et dans les indicateurs.
L’attention des voyageurs est particulièrement attirée sur les trains qui en raison du changement d’heure vont être plus ou moins avancés en fait dans la nuit du 14 au 15. »

En 1917, l’heure d’été est instaurée de manière provisoire et pour la première fois un samedi.
La loi du 19 mars 1917 indique « pendant la durée de la guerre et jusqu’au décret fixant la cessation des hostilités, le Gouvernement est autorisé à avancer d’une heure, par voie de décret, en France et en Algérie, l’heure légale fixée par la loi du 9 mars 1911.
Toutefois, cette modification ne pourra avoir lieu que pendant la période comprise entre le premier dimanche de mars et le premier dimanche d’octobre, dates extrêmes pour l’application ou le retrait de l’avance autorisé par l’alinéa premier du présent article. »
Comme le premier dimanche est déjà passé au moment de la loi, l’heure d’été, ou plutôt l’heure légale décalée, est fixée au samedi 24 mars 1917 à 23 heures.
Le journal local demande à chacun d’appliquer la loi :
« L’heure d’été
Dans la nuit du 24 au 25 mars nos pendules et nos montres devront être avancées d’une heure.
En conformité du vote émis par le Parlement, le gouvernement vient de prendre un décret aux termes duquel l’avance de l’heure légale sera appliquée dans la nuit du 24 au 25 mars.
C’est donc dans la nuit de samedi à dimanche prochain que nous devrons avancer notre montre d’une heure pour être en règle avec la loi . »

Pendant l’annĂ©e 1917, une enquĂŞte est menĂ©e pour Ă©valuer les Ă©conomies rĂ©alisĂ©es et dĂ©duire les actions Ă  prendre en 1918. Pour la ville d’Autun, l’économie de charbon s’élève Ă  10%.
En 1918, le passage à l’heure d’été n’est pas le premier dimanche de mars comme la loi le prévoit mais le 9 mars 1918.

Les Ă©tapes suivantes

L’heure d’Ă©tĂ© continue

Après la guerre, l’heure d’Ă©tĂ© continue d’exister contrairement Ă  ce qui Ă©tait prĂ©vu. En 1921, Mr Michel sĂ©nateur de Meurthe et Moselle tente de faire abroger la loi. Il faut dire qu’il y a un rĂ©el dĂ©calage entre la ville et la campagne qui continue de vivre « à son heure ». Les inspecteurs d’acadĂ©mie ont mĂŞme Ă©tĂ© autorisĂ©s Ă  conserver les horaires de classe Ă  l’heure ancienne.
La loi est abrogĂ©e mais un amendement prĂ©voit pour 1922 des horaires d’Ă©tĂ© le 25 mars.
La loi du 24 mars 1923, installe Ă  nouveau l’heure d’Ă©tĂ©. Mais elle s’adapte aux habitudes locales (foires, horaires des Ă©coles) sous le pouvoir des prĂ©fets. L’horaire sera modifiĂ© chaque dernier samedi de mars.

L’heure allemande

Pendant la seconde guerre mondiale, l’heure d’Ă©tĂ© est chahutĂ©e: retard dans le passage Ă  l’heure d’hiver (dĂ©cret du 26 septembre 1939), avance dans l’heure d’Ă©tĂ© suivante, suivi de l’heure allemande, diffĂ©rence entre la zone libre et la zone occupĂ©e.

L’heure d’Ă©tĂ© abandonnĂ©e

En 1946, l’heure d’Ă©tĂ© est abandonnĂ©e jusqu’en 1976.

L’heure d’Ă©tĂ© restaurĂ©e

Le dĂ©cret du 19 septembre 1975 rĂ©instaure l’heure d’Ă©tĂ© Ă  compter 28 mars 1876 Ă  1H (soit 0H temps universel.)

L’heure europĂ©enne

La modification de l’heure Ă  2H (en Ă©tĂ©) et 3H (en hiver) sera mise en place par la commission europĂ©enne pour 1998 (directive 97/44/CE) pour uniformiser le jour et l’heure entre tous les Ă©tats membres de l’Europe.

Sources: Annuaire pour l’an 1892, publiĂ© par le bureau des longitudes, numĂ©risĂ© par Gallica, JO du 10 mars 1911, 21 mars 1917, 25 mars 1923 numĂ©risĂ©s par Gallica, JO du 20 septembre 1975 numĂ©risĂ© par legifrance, Le StĂ©phanois 10 mars 1922 numĂ©risĂ© par MĂ©moire et actualitĂ©, Paris Centre 12 juin 1916, 21 mars 1917 numĂ©risĂ©s par les AD58.
© 2014 Généalanille

Print Friendly

error: Content is protected !!