DĂ©c 102014
 

Barnum et Bailey: the greatest show on earth !

Après une première tournée en Europe en 1887 et la mort du fondateur Phineas Taylor Barnum le 7 avril 1891, le cirque américain Barnum et Bailey revient en Europe en 1897 pour 6 ans. Il reste  d’abord  4 mois à Londres avant de parcourir le reste de l’Angleterre et de l’Ecosse pendant 2 ans. Il rejoint ensuite sur un steamer de 14 000 ou 16 000 tonneaux de jauge (selon les sources) la ville d’Hambourg et parcourt pendant l’année 1901 la Hongrie, l’Autriche, l’Allemagne, la Hollande et la Belgique. L’année 1902 est consacrée à la France et à quelques dates en Suisse.

Le cirque se déplace avec le rail : 68 wagons américains de 20 mètres environ de long (spécialement aménagés pour transporter le matériel, les 1000 employés et les animaux) forment 4 trains spéciaux de 17 wagons.

Partout où il passe, Barnum et Bailey installe 12 énormes tentes. Certaines sont dédiées à la ménagerie, d’autres à la cuisine, d’autres encore à la forge mais toutes sont  éclairées à la lumière électrique. La plus grande tente mesure près de 200 mètres de long et permet de présenter la principale innovation du cirque : au lieu d’une seule piste, la tente accueille 3 arènes et 2 scènes simultanées, surmontées des trapèzes, permettant à chaque spectateur d’avoir la sensation d’assister à 5 ou 6 spectacles différents à la fois, alors que chacune des arènes comporte le même spectacle que ses deux voisines.

 Barnum Programme

 

En Saône et Loire, trois dates sont prévues pour le passage du cirque : Mâcon le 23 juillet, Chalon sur Saône le 24 juillet et Le Creusot le 25 juillet 1902. Venant de Bourg en Bresse, le convoi rejoint ensuite Nevers.

 

Barum-annonce

Le maire de Chalon donne pour l’occasion l’autorisation de nuit pour les établissements publics de la ville en raison de l’affluence attendue. Cependant, informé d’incidents dans les villes du sud de la France, il prend un arrêté municipal qui interdit sur la voie publique  la vente de tout article, prospectus, catalogue ou programme relatif au cirque et qui limite la vente des tickets d’entrée aux 3 guichets voitures et à un magasin temporaire de location situé chez le marchand de musique Maillot, 13 Rue de l’obélisque. Les billets d’entrée ne peuvent pas, par conséquent, être vendus avant le jour de la représentation.

Places-Barnum

Par contre, il est possible d’acheter à l’avance des billets à prix réduit  émis par le PLM pour permettre aux habitants des communes environnantes de prendre les trains spéciaux mis à leur disposition.

Barnum Trains spéciaux

 Trois semaines avant l’arrivée du convoi, des articles quasi quotidiens sont diffusés dans les journaux pour vanter la magnificence des numéros du spectacle, du matériel mis en œuvre, de la diversité des animaux présentés et de la présence des freaks, ces «monstres humains ».

Barnum Freaks

Deux représentations sont prévues par jour, une à 14H et une à 20H. Dès que les animaux sont présentés aux spectateurs, ils sont embarqués dans le train avec le matériel nécessaire à leur confort en direction de la ville suivante. Le départ des trois autres trains s’étale au fur et à mesure de l’avancée du spectacle. A Chalon sur Saône, les trains partis de Macon dès 21H10 arrivent entre 22H22 et 02H42.

La gare est consignée le temps du déchargement. Le convoi de voitures traverse la ville de Chalon sur Saône par la rue d’Uxelles, le boulevard de la république, la place de l’obélisque, la place de Beaune, Carloup, l’avenue Monnot pour rejoindre la prairie Sainte Marie.

Le matĂ©riel est montĂ© sans cri et sous les yeux d’une foule de plus en plus envahissante qui est cependant retenue Ă  distance par un service d’ordre assurĂ© par le 56ème RI, les gendarmes et Mr Martin, commissaire de police. C’est un vĂ©ritable spectacle avant le spectacle.

Barnum montage

Le correspond de presse, après avoir donné une description de la plupart des monstres humains, confirme que le spectacle est à la hauteur des promesses des affiches et semble avoir été étonné par la multiplicité des numéros (Barnum préconisait que ceux-ci n’excèdent pas 6 à 8 mn) et leur variété. Il évoque notamment les troupeaux d’éléphants, l’exhibition de 50 chevaux, l’intrépide cycliste Walter Lowe, le conducteur de la boule Léon La Roche, les courses antiques, les acrobaties, les prouesses athlétiques  et enfin les clowns.

 Barnum constat

Trois ans plus tard, la SaĂ´ne et Loire accueillera successivement les cirques Maccaddon (en juin) et le spectacle de Buffalo Bill (en aout). Barnum restera la rĂ©fĂ©rence notamment Ă  Chalon sur SaĂ´ne oĂą le public attendra de « voir de quoi il retournait » avant de se livrer « aux manifestations de son admiration. »
Sources:

Gallica le sport universel illustré. Site circushistory.org PR13/62-AD71, PR97/27-AD71, PR97/39-AD71

© 2014 Généalanille

Print Friendly