La table d’orientation

La table d’orientation du square Monteil de Rodez a été inaugurée en 1912. Un ouvrage artistique à vocation touristique.

La création du syndicat d’initiative

Le syndicat d’initiative du tourisme Aveyronnais à Rodez est créé le 11 avril 1903 dans la salle du Conseil Général.  Placé sous le patronage des responsables politiques locaux  et du président du Touring Club de France, c’est Emile Cabanac, publiciste, qui assure le poste de secrétaire provisoire.

Le premier bureau est constitué le samedi 13 juin 1903 à la Préfecture avec pour président le Dr Bonnefé, pour secrétaire général le Dr Albespy et pour Trésorier Mr Carrère, l’imprimeur de la place de la cité.

Une idée de table d’orientation

Les premières tables d’orientation en France ont été installées en 1903 par le Touring Club de France. En Aveyron, le syndicat d’initiative réagit à la campagne entreprise par le TCF en faveur du tourisme en montagne. Dans sa séance du 17 mars 1909, il propose pour y participer d’installer une table d’orientation « à un point d’où l’on jouit d’un panorama très étendu et magnifique »…. c’est à dire aux arbres de la gare (actuelle commune de Barraqueville).

Après discussion, le choix de l’emplacement ne semble pas des plus judicieux pour le tourisme. C’est le square Monteil à Rodez qui est proposé. «Une autre table pourra être installée plus tard sur d’autres points de la ville ou du département ». Une demande est faite au TCF.

Un long processus

Le processus de création d’une table d’orientation est long : il faut étudier le point de vue, établir un tour d’horizon géographique pris de l’endroit où sera placée la table, prévoir le financement,  réaliser la maquette, la reporter sur la lave, la cuire, construire le socle, mettre en place la table…. et l’inaugurer !

Au 29 juin 1909, le TCF doit statuer sur la demande du syndicat. L’accord est donné, et en mai 1910, c’est au tour de l’ingénieur Picarougne de prendre en charge le dossier. On vient de lui remettre les documents et photographies, il doit maintenant exécuter le dessin. En novembre 1910, il annonce qu’il a commencé le travail.

Le 15 mars 1911, le dessin de la table d’orientation est présenté au syndicat d’initiative. Il est « tout à fait remarquable » et a été complété par l’artiste, venu exprès de Toulouse pour achever son dessin sur place.

Il est transmis au TCF pour la suite du processus. La table d’orientation est soumis à sa dernière cuisson selon les informations communiquées en novembre 1911. Elle sera bientôt installée !

La table est réalisée

La table d’orientation arrive mi décembre 1911 à Rodez. Elle est en lave émaillée d’Auvergne. Réalisée par l’Usine Saint Martin près de Riom, elle a la forme d’un demi-cercle d’un mètre de diamètre sur 61 cm de large. Elle est montée sur un pied de pierre de taille.

L’ingénieur a représenté le profil, la couleur du sol, le nom des localités environnantes et l’orientation des principales villes.

« C’est un travail vraiment artistique, représentant en couleur le magnifique panorama qui se déroule aux yeux du spectateur. »

Dans le détail, on trouve quatre zones :

  • Au centre, une carte de la région sur un rayon de 25km avec cours d’eau, forêts, routes…
  • Au dessus, les maisons de Rodez, fermes, campagnes telles qu’on les voit du point d’installation
  • A l’extérieur, les montagnes de l’Aubrac, les monts du Cantal… et tout ce qui est visible à l’horizon
  • Et au delà de la ligne d’horizon ont été ajoutées la direction et la distance des villes telles que Bordeaux, Paris, Limoges ou Turin.
Table de 1967 installée dans le square Bonnefé de Rodez

L’inauguration au square

L’inauguration a lieu à Rodez le 21 janvier 1912. 40 membres du syndicat d’initiative sont rassemblés à l’hôtel Broussy sur la place d’armes. Ils déjeunent copieusement avant de se rendre pour 15 heures au square Monteil. La foule est nombreuse et les discours se succèdent. Congratulations, remerciements sous un square décoré aux armes de la ville et du TCF, l’inauguration est ponctuée de la musique de la lyre Ruthénoise.

La table sera confiée à la « protection des habitants » dont certains demandent déjà qu’une autre œuvre soit installée sur la terrasse du palais de Justice !

Et après ?

La table d’orientation peut être aperçue sur certaines cartes postales.

4 hommes autour de la table d’orientation

Le président de la république Lebrun viendra admirer une vue « qui s’étend sur un horizon grandiose et semblant illimité » depuis le square Monteil en juin 1933.

En 1938, elle apparait dans le guide de route du TCF (altitude 630 mètres).

Aujourd’hui, la table n’existe plus au square Monteil. D’ailleurs, les constructions urbaines cachent la vue panoramique! Par contre, une table érigée en 1967 existe dans un square voisin.

Une photographie de la table a été versée dans la collection de la société des lettres de Rodez. La maquette en aquarelle est visible dans les fonds du TCF versés aux archives nationales.

Sources: PER182, l’express du Midi, Guide du TCF, FRAN_IR_022908

© 2019 Généalanille

Print Friendly, PDF & Email

Fermer le menu
error: Content is protected !!