Il n’aura pas de prime

Depuis la révolution française, une prime est attribuée pour les personnes ayant tué un loup. Mais les conditions d’attribution sont réglementées.

Les oreilles coupées devant l’administration

La loi du 10 messidor an V indique les montants des primes pour avoir détruit un loup :

  • 150 francs pour un loup, enragé ou non, qui se jette sur des hommes ou des enfants ;
  • 50 francs pour une louve pleine ;
  • 40 francs pour un loup (qui ne se jette sur personne) ;
  • 20 francs pour un louveteau.

Un procès verbal est dressé par l’agent municipal de la commune la plus proche et les oreilles doivent être découpées devant l’administration.

Le tueur peut réclamer la peau, la tête et les pattes

Une nouvelle loi est promulguée par Jules Ferry le 3 aout 1882.

Le montant de la prime est de

  • 100 francs par tête de loup ou de louve non pleine ;
  • 150 francs par tête de louve pleine ;
  • 40 francs par tête de louveteau (c’est à dire de moins de 8 kgs).

NB Les tarifs sont abaissés en 1903.

Le tueur doit prévenir le maire de la commune dans les 24H, et faire une demande de prime sur papier timbré. En même temps, il doit produire le corps entier de l’animal couvert de sa peau.

Le maire dresse alors un PV de constatation selon un modèle.

Après la constatation, le tueur peut dépouiller ou faire dépouiller l’animal. Il peut par ailleurs réclamer la peau, la tête et les pattes, puis l’animal est enfoui dans une fosse d’au moins 1,35m de profondeur sauf s’il y a un atelier d’équarrissage dans les 4 km (dans ce cas le corps peut y être emporté).

Il n’aura pas de prime

Le 14 décembre 1895, vers midi, Dieudonné Sabrié, fils d’Hippolyte, a tué d’un coup de fusil vers la ferme Borie de Griffoul dans le ravin dit ruisseau de Rioularet, un loup mâle de 20 Kgs. Le jeune homme prévient le maire, apporte la dépouille et fait sa demande de prime.

Le corps est donné au vétérinaire d’Espalion, Mr Moncet qui donne un verdict particulier. L’animal présente toutes les caractéristiques d’un chien de montagne (en termes de dentition, tête, couleur de la robe) et quelques caractéristiques du loup (parties postérieure du corps et 4 pattes)

Agé de 6 à 7 ans, sous poil fauve avec oreilles noires et bande blanche partant de la mâchoire inférieure et se terminant au milieu du ventre, le chien mesure 1,50m du museau à la queue, pour une taille de 0,60 cm et un poids de 20kgs.

C’est un gros chien de montagne devenu sauvage et féroce, le rendant plus redoutable qu’un vrai loup, mais ce n’est pas un loup !!!  Dieudonné, 15 ans, est privé de sa prime.

 

Sources: 4M239-AD12

© 2019 Généalanille

Print Friendly, PDF & Email

Cet article a été réalisé dans le cadre du challenge UproG de juillet 2019 sur le thème imposé “un animal”.

 

Fermer le menu
error: Content is protected !!