Gerbelot – Plus grande famille au front

Dans le cadre du concours des plus grandes familles au front organisé en mai 1916, cette famille fait partie des 20 gagnants d’un montant de 500 francs.

Numéro Nom Lieu Département Nb d’enfants Nb de mobilisés
8 Gerbelot St Genix sur Guiers 73 12 10 Accès à a liste complète

 

Descriptif dans le discours:

Gerbelot (Jean-Joseph), de Saint-Genix-sur-Guiers (Savoie), appartient à une famille d’agriculteurs; agriculteur convaincu lui-même, et père d’une nombreuse famille, dont les membres sont presque tous adonnés fidèlement au travail des champs. Sur 12 enfants, il a eu 9 fils, et un gendre sous les drapeaux. L’un est mort des suites de ses blessures, un autre est amputé; deux médailles militaires, trois croix de guerre, sont venues attester la vaillance de cette famille. Un autre est curé de campagne, mobilisé comme infirmier. Gerbelot a débuté dans la vie en achetant une petite propriété avec son frère, lequel est également père d’une belle famille puisqu’il a 8 enfants. Les deux frères ont eu la bonne fortune d’épouser des femmes sérieuses, laborieuses, pieuses, à qui ils se déclarent redevables d’une grande part dans leur réussite. Ils sont très fiers de leur nombreuse famille, et s’ils ont eu des heures difficiles, ils en sont sortis grâce au concours de tous ces enfants, « grands et solides gars qui dans leur enfance nous ont coûté bien des sueurs et des soucis, mais qui nous ont grandement soulagés dès le jour où leurs jeunes bras ont pu tenir la charrue et tracer le sillon ».

gerbelot

Généalogie de la famille:

Jean Joseph Gerbelot né en 1849 à Champagneux (73) épouse en aout 1871 à St Genix sur Guiers (73) Marie Demeure née en 1850 à St Genix sur Guiers.

12 enfants naissent à Champagneux :

  • Jean Marie Modeste né le 31 décembre 1872 (Classe 1892, matricule 860 – Chambéry) ;
  • Louis Paul Alphonse né le 29 juin 1874, marié à Gresin (73) en 1905, mort pour la France le 17 novembre 1915 à Lunéville (Classe 1894, matricule 1041 – Chambéry) ;
  • Marguerite Marie née le 8 mars 1876, décédée en 1949 à St Genix sur Guiers ;
  • Louise Anastasie née le 15 avril 1878 ;
  • Pierre Bruno né le 20 avril 1880 (classe 1900, matricule 639 – Chambéry);
  • Henri Stéphane né le 6 février 1882 (classe 1902, matricule 1255 – Chambéry) ;
  • Eugène Joanny Victor né le 15 octobre 1883, marié en 1911 à Gresin (73), décédé en 1953 à St Genix sur Guiers (73) (classe 1903, matricule 1158 – Chambéry) ;
  • Emmanuel né le 1er septembre 1885, marié en 1911 à Champagneux (73) (classe 1905, matricule 721 – Chambéry) ;
  • Jeanne Elisa née le 13 septembre 1887, décédée en 1957 à St Genix sur Guiers ;
  • Pétrus Léon né le 4 mai 1889, marié en 1918 à St Genix sur Guiers (73) et décédé au même lieu en 1962 (Classe 1909, matricule 812 – Chambéry) ;
  • Pétrus Auguste né le 24 février 1891, marié en 1920 à St Genix sur Guiers (73) et décédé au même lieu en 1953 (Classe 1911, matricule 241 – Chambéry) ;
  • Lucien Anthelme né le 12 janvier 1894, marié en 1919 à St Genix sur Guiers (73) (Classe 1914, matricule 261 – Chambéry).

 

Sources:

3E2966-AD73, 3E1220-AD73, 3E2867-AD73, 3E3275-AD73, 6M896-AD73, 1R93-AD73, 1R105-AD73, 1R141-AD73, 1R152-AD73, 1R158-AD73, 1R170-AD73, 1R194-AD73, 1R204-AD73, 1R220-AD73, sga mémoire des hommes, discours prononcé par Auguste Isaac, président de la société organisatrice du concours, numérisé par Gallica.

© 2014 Généalanille

Print Friendly, PDF & Email
Fermer le menu
error: Content is protected !!