Avr 252015
 

Joseph Gamet est né le 2 mai 1891 à Saint Seine (58). Il est le dernier enfant d’une famille de 8 frères et sœurs. La famille habite les abattées à St Seine, puis au Triboulet à St Seine (1906) avant de s’installer à Montperroux à Grury (1911).

De la classe 1911, Joseph Gamet part faire son service militaire le 1er octobre 1912 avec le 29ème Régiment d’infanterie et est nommé caporal le 9 novembre 1913.

Classé soutien indispensable de famille en septembre 1912, il est finalement rayé de cette liste en mars 1914.

Quand survient la mobilisation générale d’août 1914, il appartient à l’armée active et quitte Autun le 6 aout en compagnie de Mathieu Genevois, autre grurycois mort pour la France.

Après une campagne vers Sarrebourg puis dans la Woëvre, le régiment combat vers Apremont la Forêt jusqu’en janvier 1915 (voir les récits de Mathieu Genevois et René Vadrot).

 29RIGamet

Les poilus étaient des hommes courageux mais pas toujours autant que le souhaitaient leurs supérieurs. Joseph Gamet est cassé de son grade de caporal et remis comme soldat de 2ème classe par décision du lieutenant-colonel du 5 janvier 1915 pour le motif suivant « surpris par une attaque allemande, n’a pas opposé une résistance suffisante pour empêcher l’ennemi de s’emparer de la mitrailleuse qu’il servait. »

Il continue son parcours à l’identique de celui de Jean Braud et disparaît le 22 avril 1915 au Bois d’Ailly, il avait 24 ans. Il est présumé prisonnier selon l’avis officiel du 2 juin de la même année et rayé des contrôles 20 jours plus tard.

22 Bois d'Ailly

Le jugement du tribunal d’Autun du 23 mars 1921 situe sa mort le 25 avril 1915. Son décès est retranscrit le 12 avril 1921 sur les registres de Grury.

Il n’est présent ni sur le monument aux morts de la commune, ni sur la plaque de l’église. Par contre, il est mentionné dans le livre d’or de Grury.

 Il est finalement inscrit au tableau spécial de la médaille militaire à titre posthume dans le journal officiel du 30 septembre 1923 avec la mention « soldat courageux et dévoué. Grièvement blessé en se portant à l’attaque des lignes ennemies du bois d’Ailly. Mort pour la France le 26 avril 1915 des suites de ses glorieuses blessures. » Il obtient la croix de guerre avec étoile d’argent.

 Gamet

Sources: 2MiEC490 –AD58, 6M268-AD58, 1R RM Autun 1911 –AD71, 6M 1911 Grury-AD71, 19860711/436 archives nationales, sga mémoire des hommes 26 N 604/1, 26 N 604/2, gallica : journal officiel de la république française

 

© 2015 Généalanille

Print Friendly, PDF & Email