Avr 042014
 

1856: inondations, coup de vent et ouragan

Lyon a subi de très fortes inondations au mois de mai 1856, provoquant plusieurs décès dans le quartier de la Guillotière. La nuit du 10 au 11 décembre, entre 1H et 3H, un ouragan s'est abattu sur la ville faisant s'écrouler des maisons en briques à la Guillotière, se déclencher un feu dans une maison occupée par plus de 400 personnes Rue de Marseille, tomber une maison où se trouvait des chevaux à Perrache, s'arracher des arbres sur les promenades, détruire les fils télégraphiques de la ligne Lyon-St Etienne et se renverser les voitures des maraichers sur les voies de communication menant à Lyon.
Début octobre, un ouragan avait déjà frappé la ville avait quelques histoires avec plus ou moins de gravité.

Le sort s’acharne

"Pendant l’ouragan de samedi, un individu qui courait après son chapeau emporté par le vent a été pris entre deux fiacres, et au moment où on le relevait, il a reçu sur les reins un abat-jour qui a également blessé ceux qui le portaient à l’hospice."

ObligĂ© d’acheter des chapeaux

"Le même jour, le commis d’une maison de banque, qui traversait le pont Napoléon, voit aussi son chapeau s’envoler et tomber dans le Rhône ; il revient par la Guillotière, et achète un autre couvre-chef cours de Brosses ; mais, en traversant le pont du collège, nouveau coup de vent, et voilà encore notre homme nu-tête. Force lui est bien d’entrer pour la seconde fois chez un chapelier ; il était vraiment prédestiné, car le soir, sur le cours Morand, son chapeau neuf va rouler sous une voiture qui l’écrase. Il a attendu que le vent fût un peu calmé pour acheter un troisième chapeau ; on ne dit pas s’il y a fait attacher une mentonnière ; cela eut été prudent."

Le pont Napoléon sur le Rhône a pris le nom de Pont du Midi vers 1871. Détruit il a été reconstruit et a pris le nom de Gallieni en 1916. Il est situé au niveau de la gare de Perrache
Le Cours des Brosses, situé en face du pont de la Guillotière (et de l’hôtel Dieu), prend le nom de Cours Gambetta en 1883.
Le Cours Morand, situé en face du pont Morand et de l'Opéra, change plusieurs fois de nom avant de prendre celui de Cours Vitton.

On trouve deux chapeliers cours des Brosses: Mr Gayet au N° 8, Mr Treppoz au N° 4.

Des débris qui volent

"Le même jour encore, le sieur Antoine Francillard, voiturier, a reçu, en passant près de la manutention civile, un morceau de bois détaché d’une maison de la rue de Marseille et a eu la cuisse cassée."

La manutention militaire (les subsistances) était située Quai Serin et comportait une meunerie, une boulangerie et de vastes greniers.
La manutention militaire était, quant à elle, située près de l'église St André dans le quartier de la Guillotière.
Ouverte en février 1855, elle comportait une meunerie, une boulangerie mécanique et des greniers.

L’Ă©table et la laitiĂ©re

"Près le fort du Colombier, le vent a enlevé la toiture d’une étable à laquelle étaient suspendues des cages à poulets ; ces cages sont tombées sur une laitière, qui a été grièvement blessée."

Outre la présence de la campagne dans un quartier qui est aujourd'hui fortement urbanisé (place Jean Macé), on peut rappeler que la ville de Lyon était entourée de fortifications.
Le fort du Colombier a été construit pendant la phase de la première ceinture en 1831. Il a été détruit à partir de 1892.

Sources: 2K JO 1856 tome 2 –AD71, indicateur lyonnais 1860 numérisé par Google, Compte rendu des études sur la meunerie et la boulangerie. 1857 sur le site hachettebnf.fr, Site Rues de lyon http://ruesdelyon.wysiup.net/, carte "Nouveau plan illustré de la ville de Lyon et de ses faubourgs / dessiné par Driat. 1872." disponible sur Gallica http://visualiseur.bnf.fr/Visualiseur?Destination=Gallica&O=IFN-8445349.

© 2014 Généalanille

Print Friendly, PDF & Email