Oct 122016
 

Leur nom portait Ă  croire qu’ils avaient des origines dans la Bresse, mais ils sont Ă©trangers. La famille d’artistes va bĂŞtement se faire verbaliser pour ne pas avoir fait de dĂ©claration de rĂ©sidence.

Dans la famille Bressan

Il y a le père : Dominique qui signe Dominico. Son métier ? Gymnasiarque ambulant sans domicile fixe. Et accessoirement originaire de Venise en Italie.

domenico

Dominique a un frère Félix et une femme Regina Rossi qui sont également, allez, disons un mot plus simple, acrobates.

Pour les enfants, c’est plus difficile de les pister. On trouve:

  • Marie Angèle nĂ©e en 1876 Ă  Voghera en Italie,
  • Antoine nĂ© en 1881 Ă  Rive de Gier (42),
  • Joseph nĂ© en 1882 Ă  Pont de Beauvoisin (38),
  • Geneviève JosĂ©phine nĂ©e en 1884 Ă  ClessĂ© (71) qui n’est pas dans la Bresse.

Il en manque probablement!

acrobates

Un banal accident

20 aout 1901, la famille est à Millau dans l’Aveyron. Joseph Bressan blesse quelqu’un par imprudence. Il doit rendre des comptes à la justice sous couvert de sa mère car il est mineur (il n’a que 19 ans) et que son père est décédé. Mais toute la famille va se retrouver à la barre du tribunal…

 

La loi du 8 aout 1893

Comme vous l’avez peut ĂŞtre devinĂ©, les Bressan ne sont pas bourguignons mais italiens. Or depuis la loi du 8 aout 1893, ils doivent faire une dĂ©claration de rĂ©sidence dans les 8 jours qui suivent leur arrivĂ©e dans une ville. Cet enregistrement des Ă©trangers est notĂ© dans un registre tenu par la commune. D’ailleurs le prix de l’amende revient dans les caisses de la commune…

loi

Tous condamnés

Mais les Bressan n’ont pas pas fait cette déclaration et c’est l’accident dont Joseph est responsable qui permet de découvrir le pot aux roses. Chacun des enfants écopera d’une amende de 10 francs.

amendes

© 2016 Généalanille

Print Friendly